Une fin

Screen Shot 2020-09-07 at 6.50.32 PM.png

Lee Krasner, Paysage carbonisé, 1960, Denver Art Museum

 

Elle ne m'a pas dit que j'étais ennuyeux

elle ne m'a pas dit qu'elle ne m'aimait plus

elle m’a tout simplement dit  qu’avec moi

elle ne voulait pas vivre sa vie.

 

Il n'y avait pas un autre homme

il n'y avait pas d'ultimatum

elle a dit, enfin c’est ce qu’elle a dit

je ne savais pas quoi répondre.

 

Je sens, à la réflexion,

que mon sentiment d’abandon

aurait été moindre

si elle m’avait avoué avoir un autre amant.

 

Je m’interroge si pendant
notre complicité, elle se demandait constamment
si ses sentiments étaient vrais
ou s’il ne s’agissait pour elle que de caprices?

 

Son histoire n'est peut-être pas un cas rare

beaucoup de femmes dans mon territoire

ont perdu tout intérêt

dans une relation.

 

Elles ont leur famille

elles ont leurs amis

elles ont des moyens

elles ont un toit au-dessus de la  tête.

 

Pourquoi compliquer cette combine

pour un autre paradigme

en incluant dans sa vie un homme   

et en se retrouvant  obligé de naviguer avec lui?

 

J’aime prétendre

que je ne suis pas de ce genre

que je suis un homme du 21e siècle

bien que je sois  né au dernier.

 

Faisant la cuisine et nettoyant

avec mes meilleures efforts, essayant

de traiter ma compagne d'égal à égal

ne cherchant pas à monopoliser ni son temps ni son esprit.

 

Mais il semble que je n'ai pas réussi

à répondre aux soucis

de ma princesse Malaguène

qui m'a laissé libre pour créer une nouvelle vie

 

           - si en effet, je peux…

Cliquez ici pour lire en anglais

Cliquez ici pour lire en espagnol

Previous

        Si tu connaissais ton esprit

Next