BY DAVIDMURRAYLAW@GMAIL.COM

Lentement 

 

 

 

 

 

Madame Gagnon, Paul-Emile Borduas, 1941

 

Musée de Beaux-Arts, Montréal

chaque chose en son temps 

chaque chose en sa saison 

 

seulement quand tu es prête

et que tu trouves une raison 

 

dans ce que nous disons 

et faisons entre nous

 

si tu le sens ainsi 

alors il n’y a pas d'autre moyen

 

lentement mais sûrement 

tu deviendras mon amante 

 

tes lèvres s'ouvriront 

tes jambes se sépareront 

 

ton coeur m'embrassera

ton esprit dira 

 

que c'est là ou j'ai toujours voulu être 

et où je veux rester. 

Cliquez ici pour lire en espagnol

Cliquez ici pour lire en allemand

Cliquez ici pour lire en anglais

Cliquez ici pour lire en russe

Previous

          Doute et antidote

Next

            Monde sans

©2021 by Verses on Love and War.